Tuya

 

Be the first to review

Rock me Amadeus

La ville de Vienne n’est pas forcément connu pour ses restaurants conceptuels et novateurs. La capitale est plutôt dominée par des établissements traditionnels qui se contentent d’une carte résolument traditionnelle. Le TUYA en revanche est un méli-mélo très réussi entre brasserie de luxe, bar et club restaurant. Situé à deux pas de la cathédrale Saint-Etienne, ce restaurant à l’allure contemporaine est devenu en quelques mois un des lieux favori de la “jeunesse doré” viennoise.

Les différentes ambiances entre le comptoir bar ultra-chic, le coin canapé DJ et le cozy lounge dans l’arrière fond du restaurant permettent à chacun de l’installer conforme à ses humeurs et ses envies. Ce restaurant branché dispose même d’un séparé privé permettant de se retirer en toute intimité et de faire la fête à l’écart du grand public. L’intérieur extravagant et chic du TUYA pourrait par ailleurs très bien se trouver Avenue George V à Paris.

Côté cuisine on n’a pas du tout l’impression de dîner à quelques pas du Stephansdom. Le chef favorise les grands classiques de la cuisine franco-méditerranéenne. Contrairement à beaucoup d’autres concept branché la qualité des plats qui sortent de la cuisine sont d’un niveau très correcte. 

Indépendamment du choix impressionnant de champagne vintage, par exemple du 2004 Krug Clos du Mesnil, ou 2007 Salon S Cuvée Blanc de Blancs, nous avons opté lors de notre dégustation pour un Signature Cocktails. Je peux fortement recommander le Home-O-Fizz ( Tanguera, Lemon, Fresh Basil, Raspberries, Elderflower et soda ) ou encore le Asia to go ( Ming River sichuan baijiou, lime juice, yuzu juice, sugar syrup, mint et pineapple ). Attendez-vous à une présentation hors du commun pour le Asia to go, surprise, surprise.

En entrée j’ai fortement apprécié les crevettes tigrées marinées au chili, miso, sake, mirin et coriandre. Le choix des ingrédients pour cette marinade aux saveurs asiatiques était bien sélectionné et parfaitement équilibré. La terrine de fois gras à la confiture d’oignon et brioche était servie de façon traditionnelle et étonnamment copieuse.

En plat principal j’ai pu déguster l’Entrecôte de boeuf de 300g marinée à l’ail et au romarain accompagnée d’une succulente purée de pommes de terre à la truffe, un vrai régal. L’entrecôte qui était préparée au four à charbon JOSPER dégageait un délicieux parfum de braise et restait parfaitement juteuse. Les côtelettes d’agneau au couscous et yaourt était un plat d’une grande légèreté, idéal pendant cette période estivale. Les saveurs légèrement orientales et la fraîcheur du couscous / yaourt était en parfaite harmonie avec l’agneau. 

La dégustation de la soirée était par ailleurs accompagnée d’un Château Citran de 2016. Un vin aux reflets violacés, aux arômes de fruits primaires et aux agréables notes de fruits rouges mûres. Un excellent choix en parfait accord met/vin à ma dégustation.

Avant l’arrivée de mon soufflé, j’ai pu jeter un aperçu plus approfondi sur la carte des vins. Le TUYA s’est clairement spécialisé en vin rouge dont notamment les Bordeaux en rive gauche, une petite sélection fine de Bourgogne et un énorme choix en “Super Tuscan“. Citons par exemple le Chateau Latour 1995, le Troplong Mondot 2009, La Tache Domaine Romanée-Conti 2016 ou encore un Tignanello de 2009 en double magnum, de quoi faire la fête.

J’ai clôturé cette agréable soirée par un soufflé à la noix de coco servi avec de la crème glacée à la vanille et coulis de chocolat noir. La cuisson du soufflé était parfaitement maîtrisé et sa structure était très aérienne. La présence de noix de coco finement incorporée était une vraie valeur ajoutée à cette fine gourmandise.

Un service attentionné et toujours de bon conseil a couronné cette formidable soirée. Le TUYA m’a fortement impressionné par son concept novateur et contemporain. C’est un endroit pétillant et vivant que Falco aurait certainement beaucoup aimé. 

Service : 8,5 / 10
Gastronomie : 8,5 / 10
Carte des vins : 9 / 10
Ambiance : 9,5 / 10
Rapport Qualité / Prix : 8,5 / 10

Signature Tom Meyer