Pazzo

 

Be the first to review

L’esprit anversois se retrouve dans l’assiette 

Le Pazzo accueille sa clientèle dans un petit entrepôt remontant à la fin du 19ième siècle. C’est dans un cadre à la fois chaleureux et moderne que la Chef Ingrid NEVEN oeuvre depuis sa cuisine ouverte. L’établissement est à la fois restaurant et wine bar. Mais pas n’importe quel Wine Bar. En 2018 et 2019 le magazine américain Wine Spectator lui a décerné son prestigieux Award of Excellence

J’adore ce endroit également pour son agencement; restaurant au rez-de-chausée et wine bar au 1étage. Je vous conseille ainsi vivement de prendre l’apéritif au cozy wine bar en attendant que vous êtes demandé de passer à table. J’ai beaucoup d’admiration pour le talent de ma “lady chef” préférée : Ingrid NEVEN. A mon sens elle a un don très particulier pour marier les saveurs de différents origines. Sa manière de cuisiner est comme la ville où elle exerce : multi-culturelle, tolérante et vibrante.

C’est une cuisine fusion moderne qui sait parfaitement marier les saveurs de la cuisine française, italienne, japonaise et même israélienne. J’ai par exemple beaucoup aimé en entrée les Coquilles Saint-Jacques poêlées – potiron butternut – garam marsala – céleri – quinoa – agrumes ou encore l’anguille fumée – sirop de samba – betterave – wasabi – salade de rettich et en plats la Tempura de gambas – légumes wok – sauce curry douce ou encore le Risotto à la truffe fraîche. La qualité et la portion de truffe était au-dela de mes attentes. C’est la raison pour laquelle j’ai recommandé de la truffe en plat sucré sous forme d’une excellente Glace aux truffes fraîches.

J’adresse également mes compliments à Tom D’HOOGHE, le sommelier de l’établissement qui a repris ce rôle important de son maître apprentie William WOUTERS, ancien propriétaire du Pazzo. Ce sommelier expérimenté gère un stock assez impressionnant de coup de coeur abordable jusqu’à des grands vins aux millésimes rares. Notons également que les amateurs de cigares ont même la possibilité de s’installer après le repas au fumoir pour finir la soirée “à la Cubaine”.  

Le Pazzo est incontestablement un de mes endroits préférés en Belgique. L’établissement sait satisfaire au mieux mes désirs d’épicurien: manger raffiné sans chichis, boire une bonne bouteille dans un endroit décontracté et terminer mon repas au cigare. Voilà trois plaisirs de la vie qui me conviennent très bien.

Service : 8,5 / 10
Gastronomie : 9,0 / 10
Carte des vins : 9,0 / 10
Ambiance : 8,5 / 10
Rapport Qualité/prix : 8,0 / 10

Signature Tom Meyer